Bienvenue

Ici je mange donc je vis
Tu trouveras dans ce blog mes Rencontres inspirantes, mes Découvertes savoureuses mais aussi mes Instants à oublier.

L'étoile bleue n'a pas d'âge car elle renaît en permanence.
Et si tu suis sa lumière, elle peut te guider vers une transition alimentaire durable.

L'instant à oublier : Professionnel.le de santé, es tu là?



Scènes de ma vie  (à la pharmacie)

- Cliente A. : Bonjour, je voudrais 4 paquets de Doliprane
- La pharmacienne : En sachets, en gélules, en comprimés…
- Cliente A : Oh en gélules, vous comprenez mes douleurs mon arthrose, mon âge...  bla bla bla..
.
 Selon l’Association Internationale pour une Santé Naturelle, Scientifique et Humaniste, le paracétamol administré en surdosage est reconnu hépatotoxique (source 1)

- Client B  (tout bas) : Bonjour j’ai mal au ventre, je suis dérangé… 
- La pharmacienne (à haute voix devant les autres clients !) : Vous voulez dire que vous avez de la diarrhée ?
- Client B : Oui c’est ça bla bla bla
- La pharmacienne : Alors il faudra prendre de l’ultra levure

Ce médicament est commercialisé dans une gélule contenant du dioxyde de titane (E 171), - nanoparticules qui traversent  tous les tissus humains - et de la gélatine porcine. On trouve aussi du lactose dans les excipients (source 2)

Bref encore un instant à oublier .
Par ailleurs ma fréquentation à l’officine est en baisse car je teste l’efficacité de certaines molécules en diminuant des doses en particulier concernant l’hypertension artérielle.
 Chut, ce n’est pas sur l’ordonnance !
Je pose régulièrement des questions aux pharmaciennes sur les produits de base ou les fabrications et je les apprécie pour leur expertise.
MAIS je cherche à oublier les emballages plastiques, l’impossibilité d’acheter les doses au détail et surtout les nombreux tests réalisés sur les animaux pour les substances élaborées - en vue d’être commercialisée au titre de médicaments.


Le métier d’herboriste a disparu en 1941.           
Son activité ne correspondait sans doute pas à un chiffre d’affaires assez … conséquent. !
Pourtant ce conseil n’implique pas d’effets secondaires et s’inscrit tout à fait dans le cadre d’une approche de santé naturelle.

Quels sont les éléments déterminants entre le suivi de la prescription d’un médicament chimique et l’accès à la santé grâce à une substance naturelle issue du règne végétal ou minéral ?
Les habitudes, l’ordonnance, la peur que ça ne marche pas, ou trop lentement, c’est remboursé  etc.

Et si on changeait ensemble de point de vue?

Et si la santé commençait ………….dans l’assiette?


N’hésite pas à me contacter  pour une causerie sur les aliments 
qui favorisent l’élimination des toxines

letoilebleue3.0@gmail.com



 Photo mise en ligne sur FB par www.lamaisondumicrobiote.fr

Source 1  :
 Source 2  :